Eliška Brtnická

Opticon

Shortlisté 2018-2019

 

Fusion d’une exposition photos et d’une performance circassienne.

Eliška Brtnická propose dans ce projet d’observer les sentiments du photographe au moment où il fixe un instant, et plus particulièrement ceux de son frère, Vojtěch. Pour photographier des spectacles, ce dernier a établi ses propres règles de prise de vue : pas de flash, pas de post-production, être invisible et imperceptible, pour simplement saisir l’instant. Un instant inconnu, car avant de la photographier, il ne lit jamais le résumé d’une représentation.

Le terme « photographie », aux racines grecques, peut se définir étymologiquement comme « dessiner avec la lumière ». Grâce à la lumière, l’exposition peut ne former plus qu’un avec le spectacle.

A l’heure des smartphones, peut-être que nous voyons le monde qui nous entoure à travers le cadre d’une image déjà composée, en cherchant le meilleur point de vue. Mais il y a tellement de points de vue que cette relativité donne le vertige… En même temps, il y a un corps essayant de trouver sa propre forme, essayant de comprendre sa propre substance en 3D. Quel est le point de vue du corps ? L’artiste laisse le public choisir ses propres « photos » dans cette performance où le public circule dans un univers esthétique et performatif.

 

Teaser de la semaine de sélection sur cnac.tv